Kisangani : La mairie interdit toutes les marches prévues ce mardi

Sur un média local ce lundi 27 juillet 2020, le maire de la ville de Kisangani dit ne pas être à mesure d’autoriser les marches prévues ce mardi dans la capitale de la Tshopo.

Jean Louis Alaso justifie sa position par le fait que toutes les marches annoncées demain ont le point de départ ainsi que les itinéraires identiques.

« En lisant leurs correspondances, nous avons constaté que le lieu de rencontre pour tous est le même. Ils ont aussi les mêmes itinéraires mais avec des objectifs contradictoires. Nous craignons un désarroi », a-t-il dit.

Selon le numéro un de Kisangani, il est plutôt prudent de « préserver la sécurité dans la ville ». D’où, son appel aux parents à garder leurs enfants à la maison afin de préserver la paix.

Pour rappel, des mouvements des jeunes, notamment le Collectif Tshopo Telema [Debout Tshopo, ndlr] et le Groupe de jeunes de la Paix et la solidarité ont projeté des marches dites pacifiques ce mardi dans la ville de Kisangani.

Germain Busoke Duperso