Mbuji-mayi : L’UCOFEM condamne le traitement « inhumain » qu’ont subit des professionnels des médias lors de la marche anti-Maweja

Dans un message parvenu à Actu30.cd mercredi 29 juillet dernier, l’Union Congolaise des Femmes des Médias (UCOFEM), section du Kasaï Oriental, condamne le « traitement inhumain » et « dégradant » qu’ont subit des professionnels des médias lors de la marche anti-Maweja du 21 juillet organisée à Mbuji-mayi, chef-lieu de la province.

Selon cette structure, ces actes sont de nature à mettre en mal le travail des journalistes en portant atteinte à leur intégrité et dignité humaine.

Par conséquent, l’UCOFEM recommande aux autorités provinciales la protection des journalistes et de leurs droits dans le cadre de l’exercice de leur metier, car « la presse est le 4ème pouvoir en RDC ».

Pour rappel, lors de la marche organisée par le Collectif « Sauvons le Kasaï » pour réclamer le départ du gouverneur Jean Maweja Muteba, certains professionnels des médias ont été maltraités et d’autres interpellés par les éléments de la police.

Elie Ngandu