RDC : Franck Diongo confirme sa plainte contre les policiers commis à la garde du député Aubin Minaku

Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP), Franck Diongo, accompagné de ses avocats conseils, a confirmé ce mercredi à l’auditorat militaire de Kinshasa-Gombe sa plainte contre les éléments de la police commis à la garde du député national Aubin Minaku.

Dans sa plainte, ce député national honoraire veut savoir pourquoi ces éléments de la police ont tiré sur lui et ses proches le 9 juillet dernier, jour la marche anti-Malonda organisée par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

« Nous sommes venus au niveau de l’auditoirat militaire des FARDC confirmer la plainte contre les gardes-du-corps du député Aubin Minaku pour savoir pourquoi ils ont voulu m’éliminer physiquement le 09 juillet 2020. Ce jour là, la garde a tiré à balles réelles sur moi et une personne de ma suite a reçu une balle. Je me mets à la disposition de la justice pour savoir pourquoi ces gardes on voulu me tuer », a dit Franck Diongo après le dépôt de sa plainte.

(Ci-dessous la plainte de F. Diongo) :

IMG 20200729 WA0047