Sud-Kivu/Covid-19 : Crainte et soulagement dans le chef des habitants de Bukavu après le déconfinement

Après plus de trois mois de fermeture dans le cadre des mesures prises par les autorités congolaises pour freiner la propagation de la Covid-19, les bars, restaurants, hôtels et autres commerces ont rouvert les portes depuis le 22 Juillet 2020 à Bukavu.

Pour certains habitants du chef-lieu de la province du Sud-Kivu, la levée de l’état d’urgence qui a permis la réouverture des commerces, est un motif de satisfaction.

« Le 22 juillet était comme le jour de Noël, de nouvel an », s’est réjoui Mushagalusa Benjamin, un habitant de Bukavu.

Par ailleurs, Patrick Buhendwa, gérant d’un restaurant-bar, s’est dit soulagé de la levée de l’état d’urgence sanitaire.

« La fermeture de nos maisons a entraîné une baisse sans précédent de nos épargnes. Maintenant, nous avons ouvert, nous sommes très contents », a-t-il dit.

En revanche, l’assouplissement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 suscite la crainte dans le chef des autres habitants de Bukavu.

Les organisations de la société, les autorités politico-administratives redoutent, avec le relâchement des mesures barrières depuis la levée de l’état d’urgence, la montée en puissance des contaminations dans la ville de Bukavu.

Dans une interview accordée à un média local, le ministre provincial de la santé du Sud-Kovu, Cosmos Bishisha, a appelé la population à se comporter de manière responsable et apprendre à vivre avec le Coronavirus.

« Nous devons apprendre à vivre avec elle en modifiant notre mode vie », a-t-il lancé.

La province du Sud-Kivu a recensé samedi 8 cas confirmés supplémentaires de Covid-19. De ce fait, le cumul des cas confirmés en province s’élève à 286 dont 226 guéris et 44 décès.

Joseph Mwema

À la une

Également sur Actu 30