Sud-Kivu : Un militaire en état d’ivresse ouvre le feu et tue une dizaine de personnes à Sange

Plus de 10 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par un militaire FARDC en état d’ivresse la nuit du jeudi 30 juillet 2020 aux quartiers Rutanga, Kajembo et Kananira situés à Sange, dans le territoire d’Uvira, au Sud-Kivu.

A en croire les sources locales, ce militaire tirait sur des personnes trouvées en cours de chemin et d’autres dans leurs maisons.

Selon une radio locale, qui nous a livré l’information, le bilan est de 12 morts dont 5 hommes, 6 femmes, 1 fillette et 9 blessés.

Pour l’instant, tous les corps des victimes sont étalés sur le sol et la Route nationale numéro 5 est barricadée par les habitants en colère.

Joseph Mwema