• fardc 1 min

Tshikapa : des agents de l’ordre détenus à la prison centrale ont manifesté pour réclamer un mois de salaire

Des tirs à balles réelles ont été entendus la nuit du mercredi dans la prison centrale de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.

À la base, les policiers et militaires détenus dans cette maison carcérale sont en colère et ont manifesté, à la suite du non-paiement d’un mois de leur salaire. Ils ont créé une psychose au sein de ce centre pénitentiaire.

« Déjà à l’après-midi du même jour, ils ont commencé par brûler les objets et ont saccagé certains bureaux de la prison. Ils ont été maîtrisés, après quelques heures, ils ont repris la même chose, ce qui nous a poussé de les grimacer avec des coups de gaz lacrymogènes et des balles en l’air », a relaté sous l’anonymat à Actu-30.info, un des militaires qui a vécu le scénario à la prison.

Le directeur de la prison centrale de Tshikapa confirme cette information. Cependant, il dit se réserver de tout commentaire.

Le responsable de la maison pénitentiaire de Tshikapa fait savoir que la situation est revenue au calme et est sous contrôle des agents de l’ordre.

Janderson Nyembue

À la une

Également sur Actu 30