Beni : 2 personnes tuées par des ADF à Rwenzori, l’armée pointe du doigt la population qui « ne respecte pas ses consignes »

Le secteur de Rwenzori situé dans le territoire de Beni a de nouveau été visité par des rebelles ADF. L’attaque a eu lieu à Ntoma, près de Halungupa, mardi et a fait deux morts.

Pour les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), cette nouvelle tuerie qu’a enregistrée cette partie de Beni est dû au non-respect des consignes de l’armée par les habitants.

« Nous avons déjà dit aux habitants qui environnent Halungupa que la situation ne s’est pas améliorée. Nous avons demandé à la population de respecter les consignes. Par exemple, ils ne peuvent pas aller dans leurs champs sans que le commandant de la place ne soit informé, ils ne doivent pas fréquenter leurs champs avant 8 heures et après 16 heures. Ce qui malheureusement n’est pas respecté. Voilà pourquoi, ils tombent dans les embuscades des rebelles », a dit le lieutenant Antony Mualushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola I.

Tout en indiquant que des opérations militaires sont en cours dans la région pour dissuader les rebelles ADF, cet officier de l’armée a invité la population de ce coin du Nord-Kivu à demeurer loin des zones non couvertes par l’armée.

Anderson Shada Djuma