Covid-19 : L’équipe de riposte annonce l’ouverture progressive des frontières en commençant par l’aéroport de N’djili et le Beach Ngobila

En prélude de l’ouverture des frontières nationales et internationales prévue le 15 août prochain, le ministre de la santé, le docteur Eteni Longondo, a présidé ce mercredi 12 août dans son cabinet de travail une réunion autour des dispositions à prendre pour les voyageurs afin d’éviter la propagation de la Covid-19.

Le directeur du service de l’hygiène aux frontières, le docteur Dédé Ndungi Ndumgi, qui a fait le compte rendu de cette réunion, a indiqué que cette ouverture se fera de manière progressive.

« On est à trois jours d’ouverture des frontières. Mais d’emblée, je voudrais dire qu’on ne doit pas ouvrir tout au même moment. C’est une ouverture progressive. Raison pour laquelle, nous sommes venus auprès de l’autorité sanitaire pour qu’on en discute et qu’on voit toutes les autorités pour décider de ce qui sera fait par rapport au 15 août », a-t-il indiqué.

A en croire le ministère de la santé, les parties prenantes à cette réunion ont aussi décidé que cette ouverture progressive commence d’abord par l’aéroport de N’djili et le Beach Ngobila, en ce qui concerne la ville de Kinshasa.

Cette réunion a connu la participation de la délégation du secrétariat technique de la riposte contre la Covid-19 conduite par le docteur Jean-Jacques Muyembe, du coordonnateur de la Task force de la présidence, le docteur Roger Kamba, mais aussi du directeur du service de l’hygiène aux frontières, le Dr Dédé Ndungi Ndungi.

Corneille Lubaki