EPST : Felix Tshisekedi insiste sur l’audit de l’effectif des enseignants afin de déceler les agents fictifs

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé ce mardi 11 août à la Cité de l’Union africaine les délégations de deux syndicats d’enseignants à savoir : la Synergie des enseignants du Congo (SYECO) et le syndicat des enseignants catholiques (SYNECO).

Au cours de ces échanges qui ont tourné autour de la prise en charge des enseignants, le Président de la République a insisté sur l’audit de l’effectif de tous les professionnels de la craie afin de démasquer tout agent fictif, rapporte les services de la présidence de la République.

Selon la même source, Félix Tshisekedi considère cet audit comme un préalable à l’amélioration des conditions des enseignants congolais.

Pour rappel, c’est le lundi 10 août, lors du lancement de la reprise des cours à l’Institut de la Gombe, que le président de la République a été intercepté par Cécile Tshiyombo, secrétaire général de SYECO qui a dénoncé une opacité dans la prise en charge des enseignants avant de solliciter l’implication personnelle du chef de l’État.

Emery Yakamua