Kinshasa : Gentiny Ngobila assiste la famille des jumeaux brûlés vifs dans le Kongo Central

Le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a rendu mercredi une visite de réconfort à la famille des jumeaux brûlés vifs par des inciviques à Kinzaumvuete, dans la province du Kongo Central.

À son arrivée, le gouverneur Gentiny Ngobila a été reçu dans le salon de la famille éplorée, où il a échangé pendant près d’une heure avec les parents des jumeaux victimes.

Au sortir de cet entretien, le gouverneur de la ville a prêté une oreille attentive à un groupe de jumeaux venus aussi réconforter la famille éprouvée.

Ces derniers ont sollicité de l’autorité urbaine son implication dans ce dossier pour que justice soit faite.

Entre-temps, près de 20 personnes impliquées dans cet acte sont déjà aux arrêts et conduites à Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central.

Quant à lui, le premier citoyen de la ville de Kinshasa a dit avoir chargé son ministre des affaires sociales et personnes vulnérables, Laëtitia Bena Kabamba, de suivre de près ce dossier avec la famille et a remis une enveloppe aux parents des jumeaux en guise de soutien.

Par ailleurs, Gentiny Ngobila a condamné cet acte inadmissible perpétré par des compatriotes du Kongo Central, avant d’inviter les kinois en particulier et les congolais en général à la culture de la paix et de l’amour du prochain.

Pour lui, Kinshasa-Bopeto, c’est aussi le changement de mauvaises mentalités.

« Si on décide de vivre dans la ligne droite de la philosophie de Kinshasa-Bopeto, on arrivera pas à de tels actes », a affirmé Gentiny Ngobila

Avant Kinkole, le gouverneur de la ville de Kinshasa était à Menkao, dans la commune de Maluku, où le chef de l’État Félix Tshidekedi a posé la première pierre pour la construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 600MWp.

Winnie Imana