Kinshasa – prétendue taxe exigée aux églises pour la désinfection : L’hôtel de ville dément ces allégations de « nature à ternir l’image de la ville »

À travers un communiqué officiel parvenu à Actu30.cd ce mardi 4 août 2020, le cabinet du gouverneur de la ville de Kinshasa dément toutes les allégations selon lesquelles une taxe serait exigée aux églises pour la désinfection des lieux de culte avant la reprise de leurs activités.

À cet effet, l’hôtel de ville indique que ces allégations sont de nature à ternir l’image de la ville et demande à toutes les structures contactées de dénoncer les auteurs de ces actes.

Le cabinet du gouverneur Gentiny Ngobila tient à informer l’opinion, par la même occasion, que les responsables des églises, bars, restaurants ainsi que d’autres lieux publics comme les aéroports, sont tenus à l’observance stricte des mesures barrières contre la pandémie de Covid-19.

Il s’agit, notamment du port obligatoire des masques, de la distanciation physique d’au moins 1 mètre, du lavage régulier des mains et de la désinfection des lieux publics.

Signalons que, sauf changement de dernière minute, les portes des églises et autres lieux de culte devront réouvrir le 15 août prochain.

Winnie Imana