Maï-ndombe : Le gouverneur Mbombaka Bokoso a lancé les travaux de réfection de la voirie urbaine d’Inongo

C’est le jeudi dernier que Jack’s Mbombaka Bokoso, gouveneur a.i de Maï-ndombe, a donné le go des travaux de réhabilitation des artères de la ville d’Inongo, chef-lieu de la province.

Plusieurs personnalités politico-administratives de la province ont pris part à cette cérémonie, notamment le maire adjoint d’Inongo.

Dans son allocution, Norbert Botikali a rendu hommage au chef de l’exécutif provincial pour le lancement de ces travaux qui vont rendre fluide la circulation dans la ville d’Inongo.

« … le gouverneur intérimaire mérite un vibrant hommage pour avoir soulagé les besoins de mes administrés car ces travaux qui sont lancés en ce jour resteront indélébiles dans les annales de l’histoire de ma juridiction. Le début de l’exécution de ces travaux rendra la circulation fluide dans les trois communes de la ville d’Inongo, car lorsque mes administrés circuleront sans beaucoup de peine, cela favorisera ainsi l’essor économique de mon entité », a dit Norbert Botikali.

Pour le patron provincial de l’Office des Voiries et Drainage (OVD) de Maï-ndombe, le financement des travaux a été rendu possible grâce à l’implication personnelle du gouverneur intérimaire.

« Je demande à la population de compter sans réserve sur l’expertise de l’OVD Maï-ndombe dans la réalisation de ces travaux d’entretien combien exaltants qui vont de l’intérêt communautaire. Et notre activité va s’appesantir sur les sites prioritaires dont les avenues Okito, Kutu au rond-point Bomboto, Maman Yemo, Bosango, Du Congo, l’érosion de l’église catholique Saint Albert sur le boulevard Mubutu, ainsi que la traversée sur l’avenue Nkolobeke à côté de la paroisse Kimbanguiste », a dit l’ingénieur Jean Willy Ndemi Kyling.

Pour sa part, le gouverneur Mbombaka Bokoso a appelé les responsables provinciaux de l’OVD à utiliser les fonds mis à leur disposition en toute responsabilité. En outre, il les a exhorté à avoir un « sens élevé de gestion » pour que les travaux soient exécutés correctement en vue de désenclaver la ville.

Le début des travaux de réfection de la voirie urbaine d’Inongo est un ouf de soulagement pour la population du chef-lieu de Maï-ndombe qui manque des moyens adéquats pour leur déplacement, étant donné que la ville est entourée des eaux.

Mufu Mabala