Nord-Kivu : L’ICCN alerte sur les ventes illégales des terrains dans le parc national des Virunga

L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) alerte sur les ventes illégales des terrains dans le parc national des Virunga situé au Nord-Kivu.

À travers un communiqué daté du 18 août dernier et signé par le directeur et chef de site du parc national des Virunga, Emmanuel de Merode, cette institution de protection de la faune et la flore en RDC précise que ces ventes illégales se font signaler depuis un temps dans les quartiers Mugunga, Mubambiro, Shove et Nzulo, respectivement à Goma et Masisi.

« Les auteurs de ces forfaits affirment faussement que la justice congolaise leur a cédé des portions des terres dans le parc alors que la loi en vigueur interdit toutes ces pratiques. L’ICCN rappelle que le parc national des Virunga reste une aire protégée dont l’intégrité est sauvegardée au titre de la loi n°014/03 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature », peut-on lire dans ce communiqué.

L’ICCN appelle, de ce fait, la population à la vigilance « face à ces manœuvres qui abusent de la confiance des honnêtes citoyens » et met en garde les auteurs de ces activités illégales « qui les exposent à des poursuites judiciaires ».

Fidèle Kitsa