RDC : Des élus de l’opposition condamnent « le blocage par le bureau de l’Assemblée nationale de l’audit de la CENI et l’examen des lois sur les réformes électorales »

Les députés de l’opposition, membres des groupes parlementaires AMK et Alliés, MS-G7 et MLC-ADN ont statué ce mercredi 19 août sur la communication de Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblee nationale, appelant les présidents des groupes parlementaires à réfléchir sur le choix de leurs délégués aux organes de la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans une déclaration faite, à cette occasion, ces élus estiment que cette demande constitue « une manœuvre insidieuse visant à diviser l’opposition politique, à l’instar du coup qui a été fourré aux confessions religieuses ».

Ces députés rappellent, à cet effet, leur position exigeant préalablement les réformes électorales avant la désignation des animateurs de la centrale électorale.

« L’opposition parlementaire dénonce et condamne le blocage par le bureau de l’Assemblée nationale de l’examen du rapport de la gestion de la CENI, de l’audit de sa gestion et l’examen des propositions des lois relatives aux réformes du système système électoral », déclarent-ils.

Et d’ajouter : « L’opposition parlementaire n’entend plus tolérer toutes ces manœuvres tendant à saboter la souveraineté du peuple et les intérêts supérieurs de la nation. Elle invite toutes les forces politiques et sociales à l’union pour barrer la route à toute velléité de confiscation de la souveraineté du peuple ».

Pour rappel, le député Christophe Lutundula, membre du groupe parlementaire MS-G7, avait dernièrement dénoncé le blocage de sa proposition de loi sur les réformes de la CENI au niveau de la chambre basse du Parlement. Il avait indiqué que cette proposition de loi a fait près d’une année sans être traitée, depuis son dépôt au bureau Mabunda en 2019.

Corneille Lubaki