RDC – Grève des pétroliers du Sud-est : Le gouvernement entend poursuivre le dialogue avec ces opérateurs économiques pour trouver des solutions

Le gouvernement entend poursuivre le dialogue avec les opérateurs économiques du secteur pétrolier du Sud-est de la RDC qui ont entamé une grève vendredi. Ce, dans le but de trouver des solutions à leurs revendications.

Ce samedi 8 août 2020, le premier ministre Sylvestre Ilunga a instruit le ministre des hydrocarbures de poursuivre le dialogue avec ces pétroliers.

« Il était question de voir les avis des uns et des autres, c’est-à-dire les pétroliers et l’État congolais. Le premier ministre nous a donné des orientations, Il nous a été demandé de continuer à dialoguer avec les pétroliers parce que c’est un secteur tout à fait sensible. Nous voulons bien les écouter et défendre en même temps aussi les intérêts de l’État congolais », a rapporté le ministre des hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, au sortir de la rencontre avec le chef du gouvernement.

Pour rappel, les opérateurs économiques du secteur pétroliers du Sud-est, notamment le Haut-Katanga ont entamé un mouvement de grève hier. Ils réclament le réajustement de la structure des prix des produits pétroliers. Cette situation a fait grimper les prix des carburants dans cette partie du pays. Le prix d’un litre d’essence, à titre d’exemple, est passé de 1930 à 2880 francs congolais.

Janderson Nyembue