RDC – Mort des militants UDPS le 9 juillet : « Les auteurs de ces actes sont nos bourreaux d’hier » (Kabund)

À l’occasion de la cérémonie d’hommage aux militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) décédés lors de la marche du 09 juillet dernier à Kinshasa, Jean Marc Kabund-À-Kabund, président a.i du parti présidentiel, a affirmé que les auteurs de ces forfaits sont leurs bourreaux d’hier.

« Lors de la marche pacifique organisée contre l’entérinnement de la candidature de Ronsard Malonda, nos combattants ont été tués à Kinshasa et à Lubumbashi, les auteurs de ces actes ne sont autres que nos bourreaux d’hier », a-t-il déclaré.

L’ancien vice-président de l’Assemblée nationale a, par ailleurs, rassuré que l’UDPS va poursuivre son combat pour la démocratie et l’instauration d’un État de droit en RDC.

« Vous, nos vaillants héros, dites à Étienne Tshisekedi que l’UDPS, ton parti, est au pouvoir mais que ce pouvoir n’est pas total, le combat se poursuit jusqu’à la victoire totale », a dit JM Kabund.

Lors de la marche du 9 juillet 2020 organisée à travers le pays, 6 combattants ont été tués à Kinshasa et Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, selon les statistiques livrées par l’UDPS.

Emery Yakamua