Sud-Kivu : Un avis de recherche lancé contre le militaire qui a tué 12 personnes à Uvira

Les FARDC lancent un avis de recherche contre le militaire qui a tué une dizaine de personnes le 30 juillet dernier à Sange, dans le territoire d’Uvira, au Sud-Kivu.

Dans un communiqué signé ce dimanche par le porte-parole des FARDC, le capitaine Dieudonné Kasereka, l’armée dit être à la recherche de son élément répondant au nom de Logo Dhendonga, originaire de la province de l’Ituri.

De ce fait, elle demande la collaboration de la population locale pour l’aider à retrouver ce militaire en fuite.

Par ailleurs, la cellule de communication du gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje a, dans un communiqué, indiqué qu’un cadeau est réservé à la personne qui retrouvera ce militaire.

À noter que 12 personnes ont été tuées et 9 autres blessées jeudi par un militaire en état d’ébriété à Sange situé dans le territoire d’Uvira.

Joseph Mwema