Kasaï-Central : Des militants de l’UDPS/Kananga rejettent la nomination d’un nouveau président fédéral par J-M Kabund et appellent à l’arbitrage de Félix Tshisekedi

Les nominations effectuées par le Président ad interim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) dans différentes fédérations du parti sur toute l’étendue du territoire national n’a pas laissé indifférents plusieurs membres de cette formation politique.

C’est le cas de l’UDPS/Kananga, dans la province du Kasaï-Central, dont certains militants ont marché ce samedi 12 septembre pour dire « non » à la nomination de Gabriel Ilunga, à la tête de leur fédération, en remplacement de Blandard Tshimbombo.

Ces partisans de l’aile Blandard Tshimbombo qualifient d’irrégulières ces décisions réalisées sans consultations de la base et à l’encontre des statuts et règlement intérieur du parti.

Selon eux, le président a.i Jean Marc Kabund n’a pas qualité de prendre de si grandes décisions au sein du parti sans consensus.

Ainsi, ont-ils adressé un mémorandum adressé au chef de l’État, Félix Tshisekedi, pour faire comprendre que ces nominations sont faites en dehors de la fédération soit de la section ou de la cellule légalement reconnus dans la décision 0131 du Parti.

Dans leur mémo, ils sollicitent par ailleurs auprès de Félix Tshisekedi l’annulation de toutes ces désignations entachées d’irrégularités ainsi que la convocation d’urgence de tous les présidents fédéraux nommés sur la décision 0131 pour qu’ils puissent faire l’état des lieux avant toute nomination.

Ils proposent en même temps le maintien dans un premier temps, de tous les anciens cadres du parti en remplaçant seulement ceux décédés ou en mutation.

Honoré Mwambilayi