Kasumbalesa : André Kapapa, autorité urbaine, dément la mort d’un jeune lors d’une activité de la mairie

Le maire de la ville de Kasumbalesa située dans le Haut-Katanga s’est adressé à la presse le week-end dernier, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la paix.

Lors de ce face-à-face avec les professionnels des médias, André Kapapa a démenti une information qui circule sur les réseaux sociaux faisant état de la mort de plusieurs jeunes lors d’une activité organisée par la mairie.

« L’incident s’est déroulé pendant le match final d’un tournoi de football où plusieurs jeunes grimpaient dans une structure de la place pour suivre le match, ils ont glissé, résultat il y a eu 6 personnes blessées et 1 mort. Nous les avions acheminés à l’hôpital, c’est là que nous avons eu 6 malades et un de nos compatriotes qui est décédé des suites de ses blessures, alors qu’il a été pris en charge à l’hôpital Mona », a dit le maire de Kasumbalesa.

Par conséquent, il a demandé au gouvernement central de doter Kasumbalesa d’un complexe sportif pour changer l’image de la jeunesse de cette ville dans toute la province du Haut-Katanga.

À l’heure où tous les congolais fustigent la montée en silence du tribalisme, cette autorité urbaine a appelé aussi à l’unité.

C’est dans ce cadre que les jeunes de Kasumbalesa ont été réunis sous les signes de la paix, la cohésion et le vivre ensemble, en marge de cette journée de la paix.

Emmanuel Lufiauluisu