RDC : La CENCO rappelle les députés et sénateurs à « adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections »

À l’occasion de la rentrée parlementaire intervenue mardi 15 septembre dernier en RDC, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) rappelle les députés nationaux et sénateurs à « adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections ».

À travers un communiqué signé par l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO, et dont une copie est parvenue à Actu30.cd, cette structure de l’église catholique dit rappeler aux élus du peuple les différentes recommandations faites par les archevêques et évêques membres de la CENCO par rapport à la situation politique de l’heure.

Elle invite également les élus du peuple à “assurer le contrôle de l’exécution du budget concernant les élections et souhaite la révision de la loi électorale afin de décompresser la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

En outre, la CENCO les exhorte à « relayer effectivement les aspirations profondes du peuple au changement et à ne pas voter des lois qui ne rencontrent pas le bien du peuple congolais, et à se mettre réellement au service du peuple qui a opté pour le changement, gérer utilement le temps pour voter des lois qui promeuvent la démocratie plutôt que les intérêts partisans ».

« Dans cette perspective, la révision de la loi électorale en vue de la démonstration de la CENI s’avère plus que nécessaire », lit-on dans ce communiqué.

La CENCO demande, par ailleurs, à la population de demeurer dans l’unité et la vigilance pour barrer route « à toute majorité ou minorité qui tenterait de prendre en otage le pays et l’avenir du peuple par des subterfuges policiens dilatoires ».

Fidèle Kitsa