RDC : L’Ambassadeur de l’Ouganda confirme la participation de son pays au mini-sommet de Goma

La ministre des affaires étrangères Marie Tumba Nzeza a échangé ce mardi 15 septembre dans son cabinet de travail avec James Mbahimba, ambassadeur de la République d’Ouganda en République Démocratique du Congo.

Selon les services de la diplomatie congolaise, cet ambassadeur ougandais n’a pas exclu la présence du président Yoweri Museveni au mini-sommet de Goma prévu le dimanche 20 septembre prochain.

Il a indiqué que les affirmations autour de l’absence du président ougandais lors de ces assises ne sont que des rumeurs.

James Mbahimba a relevé que ce sommet est important dans la mesure, où il va servir de cadre pour les chefs d’État de la région de discuter sur beaucoup de sujets d’intérêt commun, notamment la sécurité régionale.

L’ambassadeur de l’Ouganda a fair savoir, dans cette foulée, qu’une équipe d’experts ougandais sera là à Goma à partir de ce mercredi, pour les travaux préparatoires avant la rencontre des chefs d’État le dimanche à Goma.

Parlant de l’état des lieux des relations bilatérales, l’ambassadeur James Mbahimba a noté que l’Ouganda entretient des relations cordiales avec la RDC, et comme preuve de l’excellence de rapport, « il y a le fait que les deux pays sont déterminés à renforcer la coopération notamment en matière de développement des infrastructures routières qui relient les deux pays ».

Initialement prévu le dimanche 13 septembre, le mini-sommet de Goma avait été reporté parce que certains dirigeants sont préoccupés par la préparation de leur participation à l’Assemblée générale de l’ONU qui doit se tenir à partir du mardi 15 septembre à New-York, avait indiqué la ministre des affaires étrangères.

À l’initiative du président Félix Tshisekedi, ce sommet devra réunir les chefs d’État du Rwanda, de l’Ouganda et de l’Angola, hormis celui du Burundi, « qui a décliné l’invitation de la RDC », compte tenu de son agenda surchargé.

Corneille Lubaki