RDC : Les élus de l’opposition du Kwilu félicitent la population de leur province pour avoir « rejeté les lois Minaku-Sakata et l’entérinement de R. Malonda à la tête de la CENI »

Profitant de leurs vacances parlementaires de juin 2020, les sénateurs, les députés nationaux et provinciaux de l’opposition de la province du Kwilu se sont réunis en conférence du 05 au 07 septembre pour procéder à la restitution des travaux parlementaires, dialoguer avec la population en vue de connaître ses préoccupations et d’examnier la situation préoccupante de leur province.

Dans la déclaration finale sanctionnant leurs assises, dont une copie est parvenue lundi à Actu30.cd, ces élus de l’opposition félicitent la population du Kwilu pour avoir rejeté notamment l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

« Les élus de l’opposition du Kwilu félicitent la population du Kwilu en général et celle de la ville de Kikwit en particulier pour avoir dénoncé la fraude électorale et rejeté l’entérinement de Malonda à la tête de la CENI et des propositions de lois dites Minaku-Sakata », lit-on dans cette déclaration.

Par ailleurs, ils demandent à la population de la province du Kwilu de « rester vigilante et attentive tout en se tenant en alerte pour barrer route à toute initiative tendant à nuire à ses intérêts et à la consolidation de la démocratie dans notre pays ».

Les élus de l’opposition du Kwilu demandent aussi à l’opposition politique nationale de rester, soulignent-ils, vigilante et unie pour la sauvegarde des intérêts du peuple congolais.

Il sied de signaler que la désignation de Ronsard Malonda comme président de la centrale électorale et les propositions de lois Minaku-Sakata déposées au bureau de la chambre basse du Parlement au mois de juillet dernier ont été à la base de plusieurs manifestations de colère dans le pays.

Saisi de ce dossier, le chef de l’État Félix Tshisekedi a refusé d’entériner Ronsard Malonda, appelant les uns et les autres impliqués dans le processus de désignation des animateurs de la CENI, à un large consensus. Quant aux lois Minaku-Sakata, leur examen à l’Assemblée nationale a été reporté à la session ordinaire de septembre, qui s’est ouverte ce mardi 15 septembre 2020.

Rédaction Actu30