• afriland banniere

RDC : Les nouvelles mises en place dans certaines entreprises publiques notamment OGEFREM ont été faites en violation des instructions en vigueur (Conseil des min.)

Lors du Conseil des ministres qu’il a présidé vendredi 11 septembre par vidéoconférence, le président de la République Félix Tshisekedi a fait remarquer que les mises en place au sein de certaines entreprises publiques notamment à l’Office de Gestion de Fret Multimodal (OGEFREM) ont été réalisées en violation des instructions en vigueur.

D’après le compte-rendu du Conseil des ministres parvenu ce samedi 12 septembre à Actu30.cd, lesdites mises en place sont intervenues sans une dérogation expressément accordée à lasuite d’une demande motivée et justifiée par les besoins de fonctionnement de service surtout en cette période de lutte contre la Covid-19.

« (Lesdites mises en place, ndlr) créent des tensions sociales dans la mesure où elles portent en elles les germes de dissension et de subversion car, dans la plupart des cas elles sont malpensées », ajoute le compte-rendu.

À cet effet, le Conseil des ministres a, à l’initiative du président de la République, convié les ministres sectoriels à rapporter sans délai ces mises en places.

« Ainsi, prenant en compte la gravité de la situation de tension qui prévaut dans les établissements et services publics où lesdites mises en place ont été effectuées et en attendant la mise en place de nouveaux animateurs de ces établissements issus des discussions actuellement en cours au sein de la coalition, à l’initiative du président de la République, le Conseil a chargé les ministres sectoriels concernés par le dossier de faire rapporter toutes affaires cessantes les décisions y relatives et de faire rapport au président de la République dans un bref délai », lit-on dans ledit document.

À noter qu’au regard desdites mises en place, les agents et cadres de l’OGEFREM, par exemple, avait remercié le chef de l’État.

« À travers cette mise en place générale, le Peuple d’abord du chef de l’État rime parfaitement bien avec le travail ou les travailleurs d’abord, pour un mandataire consciencieux comme c’est le cas à l’OGEFREM où chaque jour qui passe marque une amélioration sensible des conditions des travailleurs », avaient indiqué les agents et cadres de l’OGEFREM.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30