RDC : Un parti suggère l’intégration des Kulunas dans l’armée pour lutter contre l’insécurité

Les massacres récurrents dans la partie Est du pays et plusieurs autres poches d’insécurité notamment au Haut-Katanga, en République démocratique du Congo, n’a pas laissé sans mot Me Michel Okongo Lomena, président du parti Unité des Valeurs.

Dans un communiqué de presse parvenu à Actu30.cd dimanche 27 septembre, cet acteur politique propose le recrutement, au sein de l’armée, des jeunes incontrôlables et/ou délinquants de la ville de Kinshasa communément appelés Kulunas.

Selon Me Michel Okongo, l’intégration des Kulunas à l’armée pourrait concourir aux opérations de grandes envergures contre les rebelles qui pullulent principalement la partie Est du pays.

« Devant la gravité des faits et faute visiblement de solutions pouvant mettre fin à ces massacres en série, nous proposons au Chef d’Etat-major général des Forces armées de la République démocratique du Congo, en accord avec le Chef de l’Etat, Commandant suprême des Armées, de procéder au plus tôt, au recrutement dans l’Armée de tous les Kulunas de Kinshasa et d’ailleurs en tant que congolais à part entière ; de le moraliser de les formés afin de les intégrer dans un corps des FARDC [Forces armées de la RDC] rompu pour des opérations coups de poing contre tous les sanguinaires qui versent au quotidien, le sang de nos compatriotes à l’Est de notre pays », a-t-il dit

Outre les Kulunas, le président de l’Unité des valeurs appellent les FARDC a recenser et recruter plusieurs autres volontaires qui sont disposés à combattre sans ménagement à l’Est.

Corneille Lubaki