Nord-Kivu : Le collectif des associations féminines dénonce les conditions « déplorables » dans lesquelles vivent les prisonnières de Beni

Le collectif des associations féminines et le service du genre, famille et enfant de Beni, au Nord-Kivu, dénonce les mauvaises conditions déplorables dans lesquelles plus de 80 femmes et 9 enfants dans la prison centrale de cette ville.

Dans une déclaration faite ce mardi 13 octobre 2020, ces associations féminines indiquent que ces femmes en conflit avec la loi vivent péniblement en prison. Elles sont, selon ces ONG, dépourvues des denrées alimentaires, des soins de santé et passent nuit dans des conditions très difficiles.

« Nous avons nous même visité ces femmes dans leur prison, elles sont dans des conditions vraiment déplorables. Les gens ont toujours rendu visite aux prisonniers hommes mais ils oublient que les femmes sont aussi dans le dure. Elles sont au moins 87 femmes prisonnières et 9 enfants », a fait savoir à Actu30.cd, Masika Alexandrine, porte-parole de ce collectif.

Ces organisations féminines ont, de ce fait, invité la justice à accélérer les dossiers en cours de traitement afin de fixer lesdites prisonnières sur leurs sorts.

Anderson Shada Djuma