Assemblée nationale : Le ministre des mines auditionné par la Commission Environnement et Ressources naturelles

La Commission environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable de l’Assemblée nationale a auditionné ce samedi 28 novembre le ministre des mines, Willy Kitobo, notamment sur le respect des obligations relatives à la validité des droits miniers, des obligations environnementales et sociales, des entreprises minières et de leurs engagements face aux sociétés du portefeuille de l’État.

« J’étais appelé pour donner des éclaircissements sur certaines questions d’actualité et dans le secteur des mines particulièrement sur le contrat que le pays a signé à travers le portefeuille de l’État avec Teke Fungurume, Kibali Goldmines…Il était question d’éclairer les députés sur les droits miniers qui sont dans les contrats. Si on a publié ces contrats, quel est la part du gouvernement? Est-ce que les investissements qui étaient dans les études de faisabilité initiales sont des investissements qui ces sont réellement opérés ? Est-ce que la production se fait avec le payement de tout ce que la loi demande ? », a-t-il fait savoir.

Pour Willy Kitobo, les députés ont exprimé le vœu de voir les communautés locales bénéficier des exploitations minières dans leurs milieux.

« La question qui a préoccupé les députés, c’est de voir les communautés locales être impactées par les bénéfices de ce qu’il ya comme exploitation minière. J’ai essayé de rappeler aux députés ce que les communautés locales doivent bénéficier avec la nouvelle loi de 2018, nous avons discuté et nous avons trouvé qu’il y a des efforts à faire pour que toutes les sociétés signent les cahiers de charge dès maintenant pour qu’on voit cet impact. Il faut accélérer le problème de la structure qui doit gérer les 0,3% du développement communautaire qui doivent être payés et voir aussi comment gérer les 15% qu’on donne aux redevances aux entités décentralisée », a souligné le ministre des mines.

Satisfait des réponses du ministre des mines, le député national François Nzekuye, vice-président de la Commission Environnement de la chambre basse du Parlement, a promis d’accompagner Willy Kitobo pour que la population puisse bénéficier des investissements des opérateurs miniers.

Jaël Moloway