Kananga : Les bourgmestres de communes interdits de delivrer les autorisations parentales de voyage pour enfant

Le Tribunal pour enfants de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central, interdit toute délivrance des autorisations parentales de voyage pour enfant par les bourgmestres de toutes les cinq communes de la ville.

D’après son président, Gaston Mabengatwa, il a été observé dans le chef des bourgmestres de communes le non-respect de la loi portant protection de l’enfant de la RDC, dans son article 94, qui confère au Tribunal pour enfants la qualité de délivrer les autorisations parentales en collaboration avec les parents des enfants.

Il a fait savoir que cette décision a été prise à l’issue de la réunion du Comité provincial de protection de l’enfant, qui a constaté des autorisations parentales circulées et être octroyées par des bourgmestres de communes sans aucune base légale.

« Nous avons observé plusieurs autorisations parentales de voyage des enfants être délivrées sans que nous le sachons par les bourgmestres de communes en collaboration avec les parents des enfants, un acte qu’ils posent à l’encontre de la loi portant protection de l’enfant en son article 94. Cet article donne le pouvoir à seul notre institution, le Tribunal pour enfants de délivrer les autorisations parentales de voyage des enfants. C’est pourquoi nous avons pris cette décision d’interdire », a-t-il dit samedi à Actu30.cd.

Il a, en conséquence, dit avoir instruit tous les services de sécurité commis dans des points de sortie de la ville, notamment à l’aéroport pour que cette mesure soit d’application et que les contrevenants soient déférés devant la justice.

À l’en croire, cette mesure va mettre fin au système de kidnapping des enfants dans cette ville. Gaston Mabengatwa a précisé par ailleurs que dans les milieux où le Tribunal pour enfants n’existe pas, la compétence revient au Tribunal de paix de délivrer ces autorisations parentales.

Honoré Mwambilayi