RDC – Crise au FCC-CACH : Le PPRD prêt à aller dans la cohabitation ou aux élections anticipées (communiqué)

Le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary, a réuni ce jeudi 26 novembre 2020 à Kinshasa les bureaux des groupes parlementaires et alliés de son parti.

À l’issue de cette réunion, le parti politique cher à l’ancien président de la République Joseph Kabila a pris acte de la fin des consultations initiées par le président Félix Tshisekedi.

Par ailleurs, il a dit demeurer ouvert au dialogue dans le cadre des mécanismes prévus par l’accord de coalition FCC-CACH. Faut de quoi, le PPRD se dit prêt à aller aux élections anticipées ou dans la cohabitation.

« Les participants qui ont pris acte de la fin de ces consultations, ont indiqué que le PPRD reste ouvert au dialogue mais uniquement dans le cadre des mécanismes prévus dans l’accord de coalition pour l’intérêt suprême de la Nation. À défaut de cette option, le PPRD se dit prêt à aller dans la cohabitation ou aux élections anticipées », rapporte un communiqué de la cellule de communication du PPRD parvenu à Actu30.cd.

Pour le parti de Joseph Kabila, les consultations de Félix Tshisekedi n’ont pas été inclusives et aucun problème intéressant directement la population n’y a été abordé. « Le seul problème de repositionnement politique des composantes et personalités consultées était au centre de ces consultations », ajoute la même source.

Initiées depuis le 2 novembre de l’année en cours par le chef de l’État Félix Tshisekedi pour la création de l’Union sacrée de la Nation, les consultations présidentielles ont été clôturées mercredi dernier. Le Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme politique à laquelle appartient le PPRD, s’est dit non concerné par ces discussions.

Fidèle Kitsa