• fardc 1 min

Maniema – Remaniement du gouvernement provincial : Écartés, 9 ministres refusent de quitter leurs postes

Neuf ministres provinciaux du Maniema, écartés de la nouvelle équipe gouvernementale, rejettent les différents arrêtés pris par le gouverneur a.i Jean Pierre Amadi portant remaniement du gouvernement provincial.

Dans une déclaration faite devant la presse samedi 26 décembre 2020 à Kindu, ces anciens membres du gouvernement Musafiri, gouverneur déchu, se disent non concernés par les arrêtés qu’ils qualifient d’illégaux et refusent de quitter leurs postes.

“Au regard de ce qui précède, nous considérons que l’initiative sus décriée est totalement illégale et assimilable à un ordre illégal non exécutoire conformément à la constitution de la République
démocratique du Congo en son article 28.
En conséquence, nous considérons ces arrêtés inexistants et déclarons qu’ils ne nous concernent nullement”, renseigne cette déclaration.

Et de poursuivre : « Nous invitons le vice-gouverneur à revenir à la raison en rapportant purement et simplement son acte, du reste, nul et de nul effet.
Nous invitons les services de l’ordre et de sécurité de la province à
s’abstenir de prêter mains fortes à une entreprise machiavélique
assimilable à un coup d’État institutionnel, contraire à la vision de l’État de droit prônée par le président de la République, …”.

Ces ex-ministres provinciaux exhortent, par ailleurs, toute la population au calme et à la patience jusqu’au retour de Musafiri Nkola Myoma, gouverneur déchu du Maniema.

Il sied de rappeler que le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire du Maniema, Jean Pierre Amadi, a pris une série d’arrêtés dont celui portant nomination d’une nouvelle équipe du gouvernement provincial dans lequel 9 ministres du gouvernement Musafiri sur 10 ont perdu leurs postes.

Prince Mwembo/Kindu

À la une

Également sur Actu 30