RDC : Africa CDC appelle la population à collaborer avec les autorités congolaises pour lutter contre la Covid-19

Au cours d’une conférence de presse organisée ce jeudi 3 décembre 2020 à Kinshasa, le directeur général des Centres Africains de Contrôle et de Prévention des Maladies (Africa DCD) a apporté des éclaircissements sur le rôle de son organisation dans le cadre d’une mission officielle visant à évaluer la situation de la pandémie de Covid19 en RDC mais aussi à examiner dans quel domaine son organisation peut appuyer le pays dans la préparation de la 2ème vague.

Dans son allocution, le docteur John Nkengasong a affirmé que le pays d’Afrique doivent se préparer pour pour recevoir le vaccin contre la Covid-19.

« L’Africa CDC est une institution spécialisée de l’Union Africaine qui travaille avec le ministre de la santé et avec le bureau du chef de l’État. Soyez sûrs que tous les vaccins qui seront utilisés en Afrique, Africa CDC qui est l’une des institutions spécialisées de l’Union africaine, va se prononcer, va avoir son mot. Nous sommes en train de travailler jour et nuit pour coordonner les efforts », a-t-il dit.

Pour lutter contre la deuxième vague de la Covid-19, il a laissé entendre que le reconfinement ne sera pas utile si les mesures de protection sont respectées par la population.

« Maintenant, j’ai constaté ailleurs comme dans d’autres pays, la population est déjà fatiguée avec le port des masques. Donc, il faudrait vraiment que la population soit engagée et lui expliquer comment elle doit porter les masques. C’est dangereux parce que ça c’est un nouveau virus, on ne sait pas comment le virus va se développer, ça c’est très important. Et surtout tout ce que nous avons investi pour protéger la population dans le confinement et de tout ce qu’on a vécu seront rapidement effacés si la population ne collabore pas », a-t-il ajouté.

À cet effet, le Dr John Nkengasong a demandé à la population de pouvoir collaborer avec les autorités car, selon lui, ce n’est pas difficile de porter les masques.

« Il faut vraiment le (porter les masques) faire d’une manière régulière et correctement. Il faut vraiment une collaboration entre la population et les autorités sinon ça sera difficile pour tout le monde. On nest pas encore sorti de cette pandémie, nous avons d’autres pandémies jusqu’à trois ; la tuberculose, la malaria, le VIH. Donc, c’est vraiment à nous de travailler ensemble pour éradiquer ce virus là et surtout aussi faire confiance aux autorités de santé publique », a indiqué le DG d’Africa CDC.

Et de renchérir : « Nous sommes là pour soutenir la population. On ne doit pas laisser les vaccins qui ne sont pas efficaces être utilisés dans leurs pays, ça c’est clair. Ce n’est pas à cause de la Covid-19 qu’il y aura une méfiance entre la population et les autorités sur les perspectives de vaccination contre la Covid-19. Donc, je fais un appel à la population de faire confiance aux autorités de santé publique y compris au ministère de la santé et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ».

Le Dr John Nkengasong a fait aussi savoir qu’une stratégie continentale qui a été approuvée par les chefs d’États africains et qui demande de vacciner 60% de la population d’ici 2 à 3 ans a été mise en place. L’essentiel, d’après John Nkengasong, est de commencer tôt et de faire une analyse de ceux qui doivent être vaccinés.

Winnie Imana