• fardc 1 min

Maï-Ndombe : 11 experts comptables Pygmées formés en gestion des coopératives des produits forestiers non ligneux

Au total 11 experts comptables Pygmées de la ville d’Inongo participent, du 3 au 4 janvier 2021, à une formation sur la gestion des coopératives des produits forestiers non ligneux.

Cette séance de renforcement des capacités dans la comptabilité basique est organisée par la structure Dignité Pygmée (DIPY). Ces formations en faveur de onze gestionnaires comptables, peuples autochtones pygmées, dont six femmes, ont été réalisées dans le but de permettre à ces femmes de bien gérer leurs coopératives en produits forestiers non ligneux.

Pour Me Kennedy Omaly Mufwanzala, formateur de DIPY venu de Kinshasa, l’autonomisation économique des femmes pygmées productrices des produits forestierss non ligneux est capitale. Il a, pour ce faire, rappelé l’importance de sa structure. « La Dignité pygmée (DIPY) est une association sans but lucratif qui s’occupe de l’avenir des peuples autochtones pygmées a eu à mener une étude sur la recherche des produits forestiers non ligneux dans le cadre de son projet », a-t-il indiqué.

Avant de rappeler qu’en 2019, « nous avions eu à installer cette coopérative au profit des peuples autochtones pygmées en ville et territoire d’Inongo dans l’idée de renforcer les capacités des gestionnaires de ladite ASBL en disant que la Dignité Pygmée, en sa qualité d’association organisatrice, a pu solliciter de son partenaire ce module de formation des experts comptables » devant renforcer leurs compétences en comptabilité.

Pour lui, il fallait renforcer le niveau des autochtones pygmées oeuvrant dans ce secteur pour procéder à la vente des produits forestiers non ligneux. « Raison pour laquelle nous procédons à cette séance de mise à niveau à leur endroit afin de leur permettre de bien distinguer et compter les monnaies de notre pays lors de la vente de leurs produits. », a-t-il expliqué.

M. Kennedy Omaly Mufwanzala a par ailleurs félicité ces apprenants pour leur assiduité à toutes les leçons dispensées. « Nous osons croire qu’ils feront de ces leçons une source de ravitaillement pour l’épanouissement de cette ASBL », a-t-il conclu.

Mufu Mabala à Inongo

À la une

Également sur Actu 30