• fardc 1 min

RDC : « La motion de censure contre Sylvestre Ilunga contribue à la chute d’un système qui incarne la faillite de l’Etat et la misère du Peuple » (Députés Ensemble et MLC)

À travers une déclaration faite ce jeudi 21 janvier 2021, les députés nationaux membres des groupes parlementaires MS-67, AMK & Alliés et MLC-ADN ont décidé de signer la motion de censure contre le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et de voter contre la déchéance du gouvernement.

« Les Groupes parlementaires MS-G7, AMK & Alliés et MLC-ADN décident à
l’unanimité de signer cette motion de censure et subséquemment, de voter en faveur de la déchéance du Gouvernement du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba », ont-ils déclaré.

Selon ces élus d’Ensemble et du MLC, cette motion constitue le parachevement de la disqualification du régime FCC-CACH.

« Les Groupes parlementaires MS-G7, AMK & Alliés et MLC-ADN considèrent que cette motion de censure constitue le parachevement de la disqualification du régime FCC-CACH après la déchéance du Bureau de I’Assemblée nationale. La présente motion, initiative d’un membre des groupes parlementaires MS-G7, AMK &
Allies et MLC-ADN, consacre le constat d’échec de la coalition FCC-CACH et constitue l’impérieuse nécessité de rupture et de reconfiguration conséquente de la scène politique congolaise qui consacrent la naissance d’une nouvelle majorité politique incarnée par l’Union Sacrée de la Nation », ont-ils soutenu.

Et de poursuivre : « Aussi, devrons-nous rappeler à l’opinion nationale qu’à l’instar de la motion de censure, les pétitions contre le bureau de l’Assemblée nationale sont une initiative d’un membre des groupes parlementaires MS-G7, AMK & Alliés et MLC-ADN. Ces deux actions parlementaires constituent l’une comme l’autre la détermination irréfutable des groupes parlementaires MS-67, AMK & Alliés et MLC-ADN à contribuer à la chute d’un système qui incarne la faillite de l’Etat et la misère du Peuple ».

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30