RDC – Pétitions contre le Bureau d’âge : « Cette initiative n’a aucun fondement juridique » (rapporteur)

À travers une mise au point parvenue à la rédaction d’Actu30.cd ce mardi 12 janvier 2021, le rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale fait savoir que les pétitions initiées contre les membres dudit Bureau n’a aucun fondement juridique.

À en croire le député national Gaël Bussa, le Règlement intérieur de la chambre basse du Parlement ne prévoit, dans aucune de ses dispositions, l’examen des pétitions contre le Bureau d’âge.

« Il sied de préciser que le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne prévoit, dans aucune de ses dispositions, une quelconque procédure d’examen des pétitions contre le Bureau d’âge, encore moins pendant une session extraordinaire. En clair, cette initiative n’a aucun fondement juridique », lit-on dans cette mise au point.

Par ailleurs, le Bureau d’âge tient à assurer le peuple congolais qu’il poursuivra « inlassablement » et de « manière imperturbable » les travaux de la session extraordinaire jusqu’à l’élection du Bureau définitif de l’Assemblée nationale.

En outre, le Bureau d’âge invite les députés nationaux acquis au changement à demeurer vigilants et mobilisés afin de barrer la route aux ennemis de l’autodétermination du peuple congolais.

Pour rappel, les pétitions contre les membres du Bureau d’âge ont été déposées, lundi dernier, à l’Assemblée nationale. Ces pétitions ont été majoritairement signées par les députés nationaux du Front Commun pour le Congo (FCC), qui reprochent au Bureau d’âge d’avoir outrepassé les prérogatives lui conférées par la Cour constitutionelle, en insérant le contrôle parlementaire parmi les matières de la session extraordinaire.

Jaël Moloway

À la une

Également sur Actu 30