• fardc 1 min

Fin de la coalition FCC-CACH : Cela a été causé par le fait que les pro-Kabila croyaient que la RDC était dirigée par 2 chefs (S. Mbikayi)

Le ministre sortant des actions humanitaires et solidarité nationale, Steve Mbikayi est arrivé à Kananga, vendredi 12 février 2021, pour procéder à l’installation du courant politique « Front Patriotique 2023 » dont il est initiateur.

Le président du Parti Travailliste (PT) a mis en place ce courant politique pour soutenir la candidature commune de Félix Tshisekedi en 2023, après son adhésion à l’Union sacrée de la Nation.

Devant la presse, l’homme ne s’est pas réservé à s’attaquer à ses anciens collaborateurs du Front Commun pour le Congo (FCC), qu’il a accusés d’avoir mis de la confusion au sommet du pays qui a conduit à l’échec du FCC face à Félix Tshisekedi et le Cap pour le Changement (CACH).

D’après lui, l’une des raisons qui a conduit à la rupture de la coalition FCC-CACH, est la revisitation de leur accord demandé par le CACH mais qui n’a pas été accepté par le FCC.

« Quand ç’a commencé, moi j’avais conseillé à mes collègues que nous puissions tous avec nos partis politiques et regroupements politiques aller vers l’Union sacrée car le chef de l’Etat avait tendu la main à tout le monde. Mais j’ai attendu plus d’un mois sans réaction, et je suis parti adhérer. » a-t-il déclaré.

Il a, par ailleurs, révélé que les sociétaires du FCC avaient une confusion croyant que la RDC avait deux chefs d’État, Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

« La confusion des personnes qui dirigeaient le FCC a conduit à son échec car faisant croire que dans ce pays il y avait deux chefs d’État parce qu’il y avait la coalition politique », a-t-il ajouté.

Steve Mbikayi anime à nouveau une conférence débat ce samedi à Kananga : sur « Les enjeux politiques de l’heure, un regard croisé pour 2023 ». Une conférence qui permettra à cet acteur politique de présenter la vision et les objectifs du « Front Patriotique 2023 » à l’opinion locale.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30