• fardc 1 min

Installation du bureau d’âge au Sénat : Les sénateurs FCC dénoncent « une dictature sans masque  » en RDC

Dans une déclaration lue par le sénateur Tshikez Diemu, ce jeudi 4 février 2021 à Kinshasa, le groupe de sénateurs restés fidèles au Front commun pour le Congo (FCC) dénoncent « une dictature sans masque », après l’installation du bureau d’âge au Sénat.

Ces sénateurs ont rappelé les différentes péripéties ayant conduit à la destitution « illégale » du bureau de l’Assemblée nationale dirigé par Jeanine Mabunda, à la déchéance du gouvernement Ilunkamba et à l’installation du Bureau d’âge par le secrétaire général du Sénat. Ils qualifient cette dernière étape de « coup de grâce asséné aux institutions de la République ». Et cela, « après la mise aux pas de la Cour constitutionnelle ».

« C’est pourquoi, nous sénateurs membres du FCC indignés par le recul des principes démocratiques dans notre pays, révoltés par les coups de force systématiques contre les institutions de la République Démocratique du Congo, soucieux de prévenir le risque de recours à la prise en charge de nos populations respectives par elles-mêmes, conformément aux dispositions de l’article 64 de la Constitution; dénonçons la convocation illégale d’une plénière par le secrétaire général du Sénat; l’implantation sans masque d’une dictature monolithique, l’exacerbation des tensions intercommunautaires et réunion des conditions qui conduisent à l’instabilité politique des années 1960-1965. », ont-ils déclaré.

Par conséquent, ils demandent au président de la République « d’arrêter cette dérive dictatoriale susceptible de plonger le pays dans l’instabilité institutionnelle et sociale. »

Pour rappel, le secrétaire général du Sénat a installé ce jeudi 4 février le bureau d’âge à la chambre haute du Parlement. Le doyen Léon Mamboleo a pris les commandes pour examiner les pétitions initiées par 61 sénateurs contre le bureau dirigé par Alexis Thambwe Mwamba.

La Rédaction

À la une

Également sur Actu 30