• fardc 1 min

Ituri : L’armée repousse une attaque des présumés Maï-Maï à Mambasa

Les militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont repoussé dans la nuit de mardi à ce mercredi 3 février 2021, une attaque des présumés miliciens Maï-Maï contre le village de Lwemba, situé dans la chefferie de Babila-Babombi, territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

Joint ce mercredi par Actu30.cd, Salambongo Selemani, chef de la chefferie de Babila-Babombi, fait savoir que ces inconnus armés ont fait incursion à Lwemba. Il indique que ces hommes armés ont tiré plusieurs balles dans ce village, une situation qui a créé une psychose au sein de la population.

Cette autorité locale précise que les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont intervenus pour repousser l’ennemi.

« Il y a eu une incursion des bandits en mains armées. Ils sont venus dans le village Lwemba où ils ont tiré plusieurs balles. Heureusement, leur force a été neutralisée grâce à l’intervention de notre armée loyaliste. Ils n’avaient pas encore causé des dégâts », explique Salambongo Selemani.

Ce chef de la chefferie de Babila-Babombi note que, pour le moment, le village de Lwemba est sous le contrôle des militaires FARDC. Tout en appelant les habitants au calme, Salambongo Selemani indique que l’armée congolaise continue à rechercher l’ennemi et tous ses collaborateurs. Cela, pour la sécurisation de la population.

Signalons que les environs du village de Lwemba restent toujours menacés par des groupes négatifs.

Gloire Kamandi

À la une

Également sur Actu 30