• fardc 1 min

RDC : La famille de feu Marcel Lihau dénonce une campagne d’intoxication contre le député JP Lihau

Dans une déclaration dont une copie est parvenue à Actu30.cd ce jeudi 18 février 2021, la famille de feu professeur Marcel Lihau Ebua apporte son soutien à leur frère, le député Jean-Pierre Lihau Kalokola, victime des propos diffamatoires dans les réseaux sociaux diffusés sous forme de tract.

 »Nous condamnons avec la dernière énergie cette mesquinerie de très mauvais goût consistant à user des procédés indignes aux fins d’atteindre des objectifs politiques inavoués. Les fautes d’orthographe contenues dans le texte infamant de ces fossoyeurs qui ne savent même pas écrire correctement le nom de Lihau prouvent à suffisance qu’on a affaire à des énergumènes sans foi ni loi », peut-on lire dans cette déclaration.

En même temps, la famille Lihau se dit choquée de constater que, « sans égard à l’honorabilité attachée à sa qualité actuelle, des personnes sans scrupules aient recours à des tactiques politiciennes changeant le sens du combat loyal au profit d’un flux amer d’imputations dommageables, d’injures contre leur fils qui n’a fait du mal à personne. »

Et pour ce faire, ces membres de famille rejettent « en bloc » toutes « les allégations mensongères outrageantes et diffamatoires diffusées sur la place publique et réseaux sociaux par des personnes mal intentionnées portant atteinte à l’honneur de notre frère et fils, l’honorable Jean-Pierre Lihau ».

Par contre, la famille Lihau s’est dit très honorée de témoigner non seulement l’affection, reconnaissance et encourage le député Jean-Pierre Lihau à poursuivre « le combat des valeurs mené ad vitam par son défunt géniteur, un combat concourant au bien-être de toute notre Nation. »

Par ailleurs, cette famille dénie quiconque « le droit de pouvoir impunément s’immiscer dans les affaires familiales » et dénonce en conséquence auprès de l’autorité judiciaire ayant pouvoir de s’en saisir de tous ces faits. Des faits qui, à leurs yeux, sont d’une extrême gravité. Cela, en ce qu’ils visent à « déstabiliser la carrière d’un acteur politique promu à un avenir très prometteur et salutaire en bien des égards au peuple de la République Démocratique du Congo ».

Pénélope Kasita

À la une

Également sur Actu 30