• fardc 1 min

RDC : Le Bureau du sénat refuse d’autoriser l’instruction contre Thambwe Mwamba

Le Bureau du Sénat estime qu’il n’y a pas matières à autoriser l’instruction contre Thambwe Mwamba, telle que sollicitée par le procureur près la Cour de cassation.

C’est ce que renseigne la correspondance de ce mardi 2 février, que le deuxième vice-président de cette chambre haute du Parlement, Tibasimu Mbongemu, a adressé au procureur près la Cour de cassation.

« Le Bureau du Sénat estime qu’il n’y a pas matière à autoriser l’instruction sollicitée, les faits décrits ne s’analysant pas en infraction tels que vantés », note cette correspondance que s’est procurée la Rédaction d’Actu30.cd.

Dans cette lettre, le Bureau du Sénat a porté des justificatifs ci-dessous sur ces allégations de détournement contre Thambwe Mwamba :

  • Effectivement le président du Sénat a tiré les trois chèques auxquels le procureur fait allusion dans sa réquisition ;
  • Après le retrait de ces sommes tard le soir du 6 janvier 2021, le trésorier du Sénat qui a constaté qu’il y avait une forte effervescence au Palais du peuple, aile Assemblée nationale, ce qui a été une cause d’insécurité ;
  • Ce qui l’a obligé à solliciter l’avis du Questeur adjoint afin de savoir où loger ces importants fonds en toute sécurité ;
  • Le Questeur adjoint n’ayant pas de cofre-fort à son domicile, a sollicité à son tour le président du Sénat qui, devant ce cas de force majeure, a accepté de loger ces fonds provisoirement à son domicile ;
  • Ce qui fut fait ;
  • Le lendemain, soit le 07 janvier 2021, le trésorier a récupéré les fonds pour les acheminer à la trésorerie du Sénat;

-Les pièces en annexe de la présente témoignent de la véracité de cette version que nous venons de vous relater.

De son côté, Alexis Thambwe a devant la presse, à l’issue de la plénière de ce mardi, déclaré qu’il n’y a pas eu détournement de sa part.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30