• fardc 1 min

Kasaï Central : Une structure pro-UDPS appelle le nouveau bureau du Sénat à « faire oublier Alexis Thambwe Mwamba »

Après l’élection et l’installation du nouveau bureau du Sénat, le 2 mars 2021 à Kinshasa, des réactions sont enregistrées.

À Kananga, au Kasaï Central, une structure proche de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) dénommée : « Groupes de Réflexion d’élites Tshisekedistes (GRET) » a salué le renouvellement du bureau de la chambre haute du Parlement.

Cette structure invite le nouveau bureau à une maturité politique en vue de défendre les intérêts du peuple congolais.

D’après son coordonnateur provincial, maître Serge Kambuyi Mpiana, qui s’est confié à Actu30.cd ce mercredi 3 mars, la mise en place d’un nouveau bureau au Sénat « est un acte salvateur qui vient briser la chaîne de malédiction entretenue par l’ancien bureau Alexis Thambwe Mwamba, qui a causé du tort à la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, dans ses deux premières années du quinquennat ».

C’est ainsi qu’il appelle le bureau Modeste Bahati à se surpasser et à avoir une franche collaboration avec la président Félix Tshisekedi pour un travail qui tournera autour des intérêts du peuple congolais qui, d’ailleurs, voulait le voir à la tête du perchoir du Sénat.

« Le moment est venu où Modeste Bahati et tout le bureau devront nous prouver de quoi ils sont capables. Ils doivent nous faire oublier Thambwe Mwamba et consorts, et nous apporter une nouvelle touche dans la gestion du Sénat, une gestion dont l’intérêt du peuple congolais sera au centre de toutes leurs actions. » a-t-il dit.

Me Serge Kambuyi Mpiana précise que s’il n’y a pas une bonne collaboration entre le nouveau bureau du Sénat et le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, les choses se dérouleront comme celles qui ont été décriées par le passé.

« Pour qu’il y ait de bons résultats dans ce bureau, il faut une bonne collaboration entre lui et le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, sur qui toute la vision du développement et du changement tourne. (…)
Car le souci de tous est d’avoir les gens qui travaillent dans la vision du chef de l’Etat. », a-t-il conclu.

Il faut signaler que Modeste Bahati Lukwebo, candidat unique de l’Union Sacrée de la Nation, a été porté à la tête du Sénat. Ce nouveau bureau remplace celui conduit par Alexis Thambwe Mwamba. Un bureau dont 6 membres avaient démissionné avant l’examen des pétitions visant leur déchéance.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30