Kinshasa : Lancement de la 3è édition du Forum économique Tuniso-Congolais

whatsapp image 2021 03 24 at 13.40.37 768x512

Au total, 55 investisseurs tunisiens réunis au sein de l’ONG Tunisia-Africa Business Council (TABC), se retrouvent à Kinshasa du 24 au 25 mars, avec les hommes d’affaires congolais dans le cadre du 3ème Forum économique Tuniso-congolais.

C’est la ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza qui a donné le go de cette activité, mercredi.

A l’en croire, ce forum rencontre deux axes de la grande vision du chef de l’État, Félix Tshisekedi, notamment la croissance économique du pays.

« L’organisation de la 3ème session du forum Tuniso-congolais tombe à point nommé. Elle vient répondre au deuxième axe stratégique du programme de la mandature du président de la République Démocratique du Congo, dans son volet croissance économique durable. Dans ce volet, la vision du chef de l’État congolais consiste à améliorer les climats des affaires et promouvoir l’entreprenariat. », a déclaré Marie Tumba Nzeza.

D’après Anis Jaziri, président de cette structure tunisienne (TABC), ces assises vont contribuer au renforcement des relations entre les investisseurs tunisiens et congolais pour le développement durable de deux États.

« Nous avons choisi La République Démocratique du Congo, parce que je pense que ce soit pour la RDC ou bien pour la Tunisie, il y a des grandes opportunités à explorer dans les deux sens, donc c’est pour cela qu’il y a eu un intérêt très important des entreprises tunisiennes », a-t-il justifié.

De son côté, le directeur général de l’Agence Nationale Pour la Promotion des Investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo, a mis en exergue les opportunités et les avantages de ce partenariat pour la RDC.

« Parce que de plus en plus on est en train de se rendre compte des choses, ce que la RDC s’ouvre aux autres pays africains. Et aujourd’hui, ce forum est une preuve qu’il faudrait qu’il y ait des échanges entre pays africains », a-t-il fait savoir.

Ouvert mercredi, ce forum va se clôturer ce jeudi 25 mars. Plusieurs rencontres sont aussi prévues avec divers investisseurs congolais dont ceux de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC).

Ghyslaine Kanda