• afriland banniere

Réformes et élections en 2023 : La CENCO s’engage à consolider la démocratie (Abbé Nshole)

L’Abbé Donatien Nshole est revenu sur les questions des réformes électorales et de la tenue des élections dans le délai constitutionnel  en indiquant que la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) s’y engage pour la consolidation de la démocratie.


Il l’a déclaré ce mardi au sortir d’un atelier de « Plaidoyer parlementaire pour la relance du processus électoral congolais » organisé par le Bureau de liaison avec le Parlement de la CENCO (BLP/CENCO), en collaboration avec l’Ordre national des experts électoraux (ONEEL).

« L’opinion doit savoir pourquoi la CENCO s’engage sur les questions électorales. La CENCO s’engage pour la consolidation de la démocratie. C’est quand la démocratie sera consolidée que le peuple sera respecté. Tout ce qu’elle [la CENCO] peut faire pour contribuer à cette consolidation de la démocratie, elle le fera volontier », a-t-il dit.

S’agissant principalement de cet atelier, le secrétaire général de la CENCO a souligné la nécessité d’établir les priorités sur les réformes et de respecter les délais constitutionnels.

« Il s’agit d’une journée d’échanges avec les députés la loi, la nécessité des réformes, les exigences constitutionnelles et l’objectif c’est d’arriver à établir les priorités législatives. Il y a la nécessité des réformes, il y a la nécessité de respecter des délais constitutionnels. Il est tout à fait indiqué que l’on réfléchisse par quelle réforme commencer et comment les planifier pour que tout se passe normalement », a-t-il soutenu.

Plusieurs députés nationaux et experts électoraux ont pris part à cette rencontre. Il s’agit entre autres du Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ainsi des députés nationaux dont Patrick Muyaya, Paul Balenza et Solonge Masumboko.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30