Foot-Dossier Kanga : La Fédération gabonaise dit avoir apporté à la CAF des « preuves irréfutables » sur le parcours de son joueur

La Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) a, dans un communiqué de presse daté du 1er mai 2021, informé l’opinion nationale et internationale qu’elle a transmis à la Confédération Africaine de Football (CAF) son mémoire responsif sur l’affaire de d’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kiaku l’opposant à la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA).

Selon la FEGAFOOT, ce mémoire responsif a apporté toutes les preuves « irréfutables et formelles » du parcours sportif en club et de l’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kiaku au sein de la sélection nationale A du Gabon, conformément aux dispositions réglementaires de la CAF et du code civil gabonais.

La Fédération Gabonaise de Football signale que ses moyens de réponse fournis vont battre en « brèche » toutes les allégations « fallacieuses » fournies par la FECOFA au sujet d’une prétendue usurpation d’identité, falsification et fraude de la FEGAFOOT pour le joueur Kanga.

Pour rappel, cette réponse de l’organe faitier du football gabonais est consécutive à une correspondance du vendredi 30 avril que la Confédération Africaine de Football (CAF) a envoyée à la Fédération Gabonaise de Football. Une note dans laquelle la CAF a fait savoir à la FEGAFOOT qu’elle a débuté des investigations sur l’état et l’éligibilité du joueur, Guelor Kanga. Et l’institution africaine de football avait par la suite demandé à la Fédération Gabonaise de Football de bien vouloir envoyer ses moyens de défense concernant les allégations de la Fédération Congolaise de Football au plus tard le 04 mai prochain.

Pour rappel, ce joueur a été aligné lors du match de la qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021 disputé entre le Gabon et la RDC, à Franceville, au Gabon.

Le joueur Guelor Kanga Kaku dont les documents administratifs indiquent qu’il est de nationalité gabonaise serait, en réalité, d’origine congolaise. Et il s’appellerait Guelor Kiaku Kiaku Kiangana. D’après une licence senior A dont une copie flotte sur les réseaux sociaux, ce joueur est né à Kinshasa en 1985 et non en 1990 à Oyem comme l’atteste son passeport gabonais. C’est ainsi que
la FECOFA avait fait une dénonciation auprès de la CAF, le 14 avril dernier.

Elie Ngandu

À la une

Également sur Actu 30