RDC : Le PPRD affûte ses armes pour mener une opposition républicaine

Le secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary, a réuni ce mardi 4 mai les secrétaires exécutifs et provinciaux et communaux des districts de Mont-Amba et de la Tshangu, respectivement conduits par Fatouma Djouma et Papy Epiana.

D’après la cellule de communication de cette formation politique, Ramazani Shadary a planché sur la restauration des organes du parti, en soulignant que le PPRD entend réapparaître pour véritablement jouer son rôle de parti politique de l’opposition républicaine, conformément à la pratique démocratique.

Il a, pour ce faire, donné quelques orientations pour un travail de fond à la base, question de concourir au bon fonctionnement du parti et la restructuration imminente de ses différents organes.

Le secrétaire permanent de cette famille politique chère à Joseph Kabila est aussi revenu, dans sa communication, sur la situation politique, sociale et sécuritaire de la République démocratique du Congo, note la source.

Emmanuel Ramazani Shadary recevra dans les tout prochains jours les secrétaires exécutifs provinciaux et communaux des districts de la Lukunga et Funa, pour communiquer sur le même sujet.

Le parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie a déjà exprimé son avis de reconquérir le pouvoir en 2023 après l’échec en 2018 de son candidat Ramazani Shadary qui a fini troisième à la course présidentielle, derrière Martin Fayulu et Félix Tshisekedi.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30