• afriland banniere

Débâcle de Bukanga Lonzo : Un mouvement citoyen saisit Mboso et Bahati pour la levée des immunités des parlementaires impliqués

Le mouvement « Congo en avant », dirigé par Kas Kasongo, a déposé ce jeudi 3 juin 2021 auprès de deux chambres du Parlement, un mémorandum pour demander à l’Assemblée nationale et au Sénat de pouvoir répondre favorablement aux réquisitoires du procureur général près la Cour de cassation au sujet de la lavée des immunités parlementaires des certains sénateurs et députés nationaux soupçonnés de détournement des deniers publics afin de faciliter la tâche à la justice.

D’après Hervé Mutizumu, cadre de ce mouvement, leur initiative consiste à obtenir la levée des immunités des parlementaires soupçonnés de détournement dans les dossiers Bukanga Lonzo et la gestion de Covid-19.

« Nous sommes le mouvement Congo en avant. Nous sommes venus aujourd’hui dans ce grand temple de la sagesse déposer notre mémorandum pour demander aux deux présidents de cette institution de pouvoir lever les immunités de certains membres de cette institution qui sont soupçonnés d’être présumés détourneurs dans plusieurs dossiers. », a-t-il déclaré.

Bien avant le Parlement, ce mouvement s’était rendu à l’Inspection Générale des Finances (IGF) pour s’enquérir de ces dossiers.

« Dernièrement, on était reçu à l’Inspection Générale des Finances pour s’enquérir de l’avancement de certains dossiers. Après ce déplacement, nous sommes également allés rencontrer le procureur général près de la Cour de cassation et de la Cour constitutionnelle pour voir un peu comment ces dossiers évoluent et ils nous ont dit que les dossiers étaient déjà envoyés au Parlement. Aujourd’hui, nous constatons que ces personnes jouissent encore de leurs immunités parlementaires. Nous demandons aux deux présidents de ce grand temple et aux députés nationaux de pouvoir examiner ces réquisitoires pour que la lumière soit faite sur les dossiers Bukanga Lonzo et la gestion de Covid-19. Nous demandons aux élus de pouvoir faire la volonté du peuple », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le mouvement « Congo en avant » a promis de manifester dans les prochains jours afin d’obtenir la levée des immunités de tous les parlementaires impliqués de près ou de loin dans des malversations financières.

Joël Otshudi JOA

À la une

Également sur Actu 30