• afriland banniere

Élection du 1er vice-président du Sénat : Un seul candidat retenu, les moyens de défense du sénateur Makangu jugés non fondés

Le bureau du Sénat a, à la plénière de ce jeudi 10 juin, communiqué le résultat de la commission en charge de l’élection du 1er vice-président de la chambre haute du Parlement, après examen du recours du sénateur Georges-Eric Makangu dont la candidature a été invalidée pour l’absence du quitus de son groupe politique.

D’après ce résultat lu par le rapporteur adjoint du Sénat, Nathalie Bul’an Sung, la commission ad hoc considère non-fondés les moyens de défense de Georges Érick Makangu qui, s’appuyant sur sa lettre du 4 juin 2021, a affirmé faire partie des élus non-inscrits, malgré son intention d’adhérer au groupe politique les Républicains du professeur Mokolo wa Pombo.

« Au regard de la lettre du sénateur Édouard Mokolo wa Pombo, président du groupe politique les Républicains et de l’annexe qui l’accompagne, il ressort clairement que le Sénateur Georges-Eric Makangu Kabongo est membre effectif du groupe politique les Républicains, contrairement à ce qu’il ressort de sa lettre… », a déclaré la sénatrice Nathalie Bul’an Sung.

Et de poursuivre : « Dès lors, ce moyen du sénateur Georges Éric Makangu n’est pas fondé. La lettre du 4 juin 2021 évoquée par le sénateur Makangu dans laquelle il se déclare non-inscrit, intervient après, alors que la décision de l’organisation de l’élection au poste de 1er vice-président du bureau du Sénat était déjà publiée. Dans ces conditions, il est établi que cette lettre intervient in tempore suspecto, en période suspecte« .

Le sénateur Eddy Mundela Kanku est le seul candidat en lice à l’élection du premier vice-président du Sénat qui aura lieu le samedi 12 juin prochain.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30