• afriland banniere

Kasaï : Des magasins des Indo-pakistanais scellés pour non paiement des impôts et taxes

Sur recommandation de la Commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée provinciale du Kasaï, le Parquet près le Tribunal de grande instance de Tshikapa a scellé, jeudi 3 juin, plusieurs magasins des expatriés dont les Indo-pakistanais dans la ville de Tshikapa (Kasaï).

D’après des sources judiciaires, ces Indo-pakistanais n’ont pas payé des impôts et taxes dus à la province il y a plusieurs mois.

Selon la Commission de l’Assemblée provinciale du Kasaï, ce scellement est intervenu parce que ces contribuables expatriés ont voulu défier l’Etat congolais en se comportant comme étant au dessus de la loi.

« C’est sur demande de la Commission que ces magasins ont été scellés. C’est avec le mandat que la Commission a eu de l’Assemblée plénière, à travers une résolution de l’organe délibérant du Kasaï, que nous avons saisi le Parquet afin de sceller ces magasins. La Commission a le pouvoir de faire procéder par toute voie légale, pour recouvrer les sommes dues à la province. Il n’y a pas que les Indiens, il y a des motards, pour eux heureusement, ils sont venus demander un délai de grâce pour qu’ils se mettent en ordre. Ils se sont comportés comme des responsables mais les expatriés pensaient être au-dessus de la loi », a indiqué à la presse, Jean Calvin Minga, rapporteur de cette Commission.

Cette Commission révèle qu’il y a parmi ces Indo-pakistanais, ceux qui ont des dettes de 400 millions de francs congolais.

Cette Commission d’enquête parlementaire a été déployée à la suite de la résolution prise à l’Assemblée provinciale au lendemain de la déchéance du gouverneur Dieudonné Pieme à la tête de la province. Et ce, dans l’intérêt de se rendre exactement compte de la réalité sur la maximisation des recettes dans la province du Kasaï.

Janderson Nyembue/Kasaï

À la une

Également sur Actu 30