• afriland banniere

Volcan : Avec le concours de l’ONG Flame, la Fondation Philips offre une clinique mobile pour assister les sinistrés à Goma

Après l’appel à la solidarité lancé par le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, en marge de l’éruption volcanique survenue le 22 mai dernier à Nyiragongo, au Nord-Kivu, l’ONG Flame RDC, ayant plaidé auprès de la Fondation Philips, cette dernière a mis à la disposition de la Clinique présidentielle une clinique mobile de campagne au coût de 500 mille dollars américains. Ce qui a été vécu comme un soulagement par l’ONG belge Flame avec sa représentation en RDC dirigée par Patrick Katembwe.

« Nous sommes honorés du fait que cette clinique soit arrivée à Goma pour soulager tant soit peu la souffrance des nécessiteux sinistrés de l’éruption volcanique« , a déclaré Patrick Katembwe.

img 20210611 wa0037

Cette ONG promet qu’une autre clinique mobile de campagne pourrait arriver incessament à Kinshasa et sera mise à la disposition de l’armée congolaise.

En effet, cette organisation non gouvernementale qui est déjà en partenariat avec la Clinique présidentielle est à pied d’oeuvre dans plusieurs projets touchant à la santé.

Flame est donc une ONG présente en RDC et qui travaille en parfaite collaboration avec l’ONG Flame du Royaume de Belgique qui, elle-même, est l’émanation des experts en crise et catastrophe belges Luc DeClerck, Michel Van Brussel et Patrick Van Alphen.

Ces experts, ayant été mis au courant de cette catastrophe naturelle en RDC, n’ont pas hésité à s’activer pour répondre à l’appel de solidarité.

img 20210611 wa0035

La Clinique présidentielle gérée par la Garde républicaine avec le général major, Joseph Kangudia a donc réceptionné cette clinique mobile de campagne. Elle a été acheminée le 5 juin dernier dans la ville de Goma. Cette clinique y sera installée avec le concours du personnel médical de la Cité de l’Union africaine en vue d’assister comme il se doit les populations qui reviennent de la Cité de Sake, principalement celles ayant subi des brûlures et y restera pour parer à toute éventualité, même après la fin de cette période de crise liée à l’éruption du volcan Nyiragongo.

Cette clinique fonctionnera avec l’appui de l’unité médicale d’intervention rapide de la zone de santé de Nyiragongo et du service médical de la Police Nationale Congolaise (PNC).

img 20210611 wa0039

Preuve que le président de la République, dans le cadre de sa vision axée sur le bien-être de la population congolaise, se soucie en permanence de la situation qui prévaut à Goma.

Il sied de signaler que dans le cadre d’une diplomatie agissante, le président Félix Tshisekedi avait, au cours d’un de ses séjours en Europe, eu un entretien avec le responsable de Philips sur la santé, la construction des hôpitaux et les équipements médicaux.

Pour rappel, plus de 230 mille personnes avaient dû fuir leurs habitations après cette éruption volcanique, selon la MONUSCO. Cette catastrophe naturelle a fait 32 morts et ravagé plus d’un millier de maisons à Goma et à Nyiragongo, selon les chiffres du gouvernement.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30