• fardc 1 min

Kasaï Central/Covid-19 : Impayés, les agents de l’hygiène aux frontières retirés de tous les postes de contrôle

Les agents du Programme national de l’hygiène aux frontières dans la province du Kasaï Central commis à la surveillance des mouvements d’entrée dans la province et dans la ville de Kananga ont été évacués, depuis lundi 23 août dernier, de différents postes de riposte contre le Covid-19.

C’est ce qu’a affirmé ce mardi 24 août 2021, dans une interview accordée à Actu30.cd, par le coordonnateur de l’Hygiène aux frontières, Modeste Kapajika.

Ce dernier a indiqué que cette décision a été prise après avoir constaté la précarité des conditions de travail et de vie des prestataires non pris en charge par le gouvernement depuis leur déploiement sur ces différents postes de contrôle de la pandémie de Covid-19.

Ces agents, a-t-il ajouté, manquaient également des équipements appropriés susceptibles de leur faciliter le contrôle des mouvements des populations en vue de prévenir l’entrée en province de cette maladie.

« On avait mis ces barrières dans le temps du gouverneur Kabuya (…) dans le but de connaître d’où vient cette maladie, on sait d’où vient une personne, où doit-elle habiter. Mais depuis que la maladie est partout, nous avons estimé bon de récupérer toutes les histoires qui sont là-bas. En plus, les gens qui sont là [aux frontières et postes de contrôle], ils ne sont pas pris en charge. Ils nous dérangent jour et nuit, le gouvernement n’est pas prêt pour les payer. », a-t-il expliqué.

Modeste Kapajika a démenti, par ailleurs, toute forme de détournement des biens mis à la disposition de ces agents pendant cette période qui serait à la base du retrait de ce personnel de l’hygiène.

« Le poste de surveillance et de contrôle n’avait qu’une table, une chaise, un panneau, une batterie et tous les thermoflashs sont déjà tombés en panne. Il faut demander à la Division de la santé et le gouvernement provincial, car dans le comité de riposte, il y a plusieurs commissions », a-t-il répliqué.

Il faut signaler que le retrait de ces agents des postes de contrôle Covid-19 intervient après une grève qu’ils avaient déclenchée il y a quelques mois pour dénoncer l’absence de leur prise en charge par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Le Kasaï Central compte, à ce jour, une centaine de cas positifs dus à cette maladie dont 7 décès, d’après le bulletin épidémiologique de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB).

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30