• fardc 1 min

Kindu : Des activités socio-économiques paralysées suite à une manifestation de colère des conducteurs des motos-taxis

Les activités socio-économiques étaient, l’avant-midi de ce lundi 23 août, paralysées à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, suite à une marche de colère des conducteurs des motos-taxis. Ces derniers ont manifesté contre l’arrestation de leurs collègues, 9 au total, le samedi dernier, à la suite d’une altercation avec les policiers de circulation routière.

Pour manifester leur colère, ces motocyclistes ont décrété une journée sans moto-taxi dans la ville. Ils procèdent également à la crevaison des pneus de leurs collègues qui ne respectent pas le mot d’ordre.

Les éléments de la police ont fait usage des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation pour disperser les manifestants.

La situation reste encore tendue et plusieurs groupes de conducteurs des taxis-motos manifestent de manière isolée dans plusieurs coins de la ville. Ils exigent la libération de leurs collègues détenus encore à la prise centrale de Kindu.

Quelques éléments de la police ont été déployés dans les points chauds de la ville. Les véhicules et motos de la police circulent à vive allure et des groupes isolés des conducteurs des taxis-motos continuent à manifester.

Pendant ce temps, le transport en commun est quasi-inexistant dans la ville de Kindu.

Il sied de noter que les conducteurs des taxis accusent les policiers d’être à l’origine des accidents dans la ville de Kindu. Tandis que la police de circulation routière, de son côté, reproche aux motards du non-respect du Code de la route.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30