• fardc 1 min

Kinshasa : Arrêtés par la police, des vendeurs et consommateurs de la drogue « Bombé » présentés à Ngobila

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a assisté, ce jeudi 26 août 2021, à la cérémonie de présentation par la Police Nationale Congolaise (PNC) des présumés dépositaires, vendeurs et consommateurs de la drogue appelée communément « Bombé », devenue monnaie courante dans la capitale congolaise.

Au total, 20 personnes ont été interpellées dont 12 hommes et 8 femmes, ainsi que 78 consommateurs dont 68 hommes et 10 femmes. Ces derniers ont été attrapés en flagrance par la police.

Prenant la parole devant l’assistance, le premier citoyen de la ville a affirmé que l’usage de la drogue constitue un problème sérieux dans la ville de Kinshasa.

« La drogue est à l’origine de beaucoup de maux qui rongent la société kinoise, non seulement elle conduit les jeunes consommateurs à commettre des crimes mais aussi et surtout elle nuit à la santé », a déploré Gentiny Ngobila.

Pour le patron de la ville, il est temps pour finir avec cette pratique. Il a, par ailleurs, rassuré que toutes les personnes interpellées seront transférées devant la justice et les coupables seront transférés à Kaniama Kasese.

À cette occasion, le patron de la ville de Kinshasa a félicité la police pour le travail abattu jusqu’ici. Et du côté de la police, le commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a expliqué que la drogue « Bombé » est une drogue obtenue d’un mélange des produits pharmaceutiques comme Dolaren, le somnifère appelé Valium, les antibiotiques, la cocaïne et tant d’autres.

Pour la police, la lutte contre l’insécurité et la consommation de la drogue est un travail de longue haleine qui nécessite suffisamment des moyens pour démanteler tous les réseaux. C’est dans ce sens que le général Sylvano Kasongo a sollicité un appui financier auprès de l’autorité urbaine.

Winnie Imana

À la une

Également sur Actu 30